Établir le nouveau DPE va prendre du temps

 Dans Performance énergétique

Sur le terrain, les diagnostiqueurs vont devoir s’attendre à prendre plus de temps pour établir ce nouveau DPE. Regardons.

• Plus de méthode sur factures
La méthode 3CL prend plus de temps que la méthode sur factures pour établir le DPE. Il est alors logique, avec la généralisation de la méthode 3CL, que le diagnostiqueur passe plus de temps à réaliser ce nouveau DPE. Un impact non négligeable pour les diagnostiqueurs installés en zones urbaines, où la méthode sur facture était très pratiquée.

• L’opposabilité
Avec l’opposabilité du DPE, un diagnostiqueur devra être deux fois plus vigilant sur les informations qu’il saisira dans son logiciel. Les documents que lui remettra un propriétaire devront être soigneusement étudiés, la cohérence des informations devra être vérifiée… Davantage de temps sera alors nécessaire.

• Pédagogie
Ce nouveau DPE engendre de nombreux questionnements, et ce, même de la part de particuliers. Le diagnostiqueur devra certainement y répondre, sera plus sollicité, tant sur le rapport en lui-même que sur ses recommandations. Plus de temps sera alors nécessaire sur le terrain.

• Période de rodage
Tous les textes de la nouvelle version du DPE sont publiés. Seulement, en début du mois de mai, les logiciels n’étaient pas prêts, ni testés. Les diagnostiqueurs pourraient alors manquer de temps pour se préparer à la nouvelle méthode. Un temps de rodage sera alors nécessaire, et les diagnostiqueurs devront prendre plus de temps pour s’y familiariser.

Articles récents

Laisser un commentaire

Saisissez vos mots-clés et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partager l'article avec votre réseau