Le nouveau DPE permettra d’anticiper les travaux et dépenses d’énergie

 Dans Performance énergétique

La consommation en énergie et les éventuels travaux à prévoir sont des critères décisifs dans l’acquisition d’un logement. La nouvelle version du DPE permettra d’anticiper ces éventuels coûts supplémentaires.

Un acheteur doit consulter le DPE d’un bien avant la signature de l’acte de vente. Car en effet, le DPE indique la consommation en énergie du bien et son taux de rejet en CO2. Le classement d’un bien par le DPE est donc primordial, surtout pour les passoires énergétiques. Le nouveau DPE va permettre d’anticiper sur les travaux qu’il faudrait réaliser et d’économiser sur les factures.
• La double étiquette : les étiquettes Climat et Energie fusionnent. La notation finale sera basée sur la plus basse des deux étiquettes.
• Une fourchette d’estimation des factures d’énergie : jusqu’à présent, un montant précis était donné, souvent contesté. Là, une fourchette indicative, permettra à l’acheteur de se projeter.
• Des défauts identifiés plus précisément : des éléments ont été rajoutés, un schéma de déperdition de chaleur, la performance de l’isolation, ou encore la notion de confort d’été.
• Des recommandations pratiques : le DPE donnera également des recommandations aux propriétaires. D’abord, les travaux essentiels pour améliorer la performance énergétique. Puis, les travaux moins essentiels, qui permettraient d’atteindre l’étiquette B.

Articles récents

Laisser un commentaire

Saisissez vos mots-clés et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partager l'article avec votre réseau