Passoires énergétiques, presque la moitié des propriétaires bailleurs ne feront pas les travaux

 Dans Performance énergétique

Des mesures ont été prises par le gouvernement concernant les logements classés G par le DPE, puis F, et maintenant E. Les propriétaires bailleurs se posent de nombreuses questions, et d’après un sondage de l’UNPI, la moitié d’entre eux n’effectuerait pas les travaux, pourtant imposés.

L’UNPI a mené ce sondage auprès de 4 000 propriétaires bailleurs, et le résultat a été communiqué par le Figaro :

  • 13% des propriétaires bailleurs préfèrent vendre leur bien plutôt que faire les travaux.
  • 16% conserveront leur bien en l’état
  • 41% ne se sentent pas concernés, car pour eux, leur bien n’est pas une passoire énergétique
  • 30% d’entre eux affirment qu’ils vont faire les travaux

Un pourcentage peu élevé, d’autant plus que le calendrier est plutôt serré : interdiction de la location des logements en G en 2025, en F pour 2028, et en 2034 pour ceux en F. L’objectif de 2034 est celui qui pose un problème auprès de l’UNPI, car l’objectif semble difficile à atteindre, les logements en E représentant un quart du parc des logements loués.
Ce sont donc plus de 3,6 millions de logements, sur 7,3 millions du parc privé locatif du pays, qui auront l’obligation d’être rénovés, et ce, sur 12 ans.
L’échéance de 2028 pourra, quant à elle, être respectée, à partir du moment où les dispositifs d’accompagnement suivent.
L’UNPI souligne en effet un décalage entre les aides à la rénovation qui existent pour les propriétaires bailleurs et les obligations qui leur sont imposées, notamment en copropriété.

Articles récents

Laisser un commentaire

Saisissez vos mots-clés et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partager l'article avec votre réseau