MaPrimeRénov: comment ça marche en copropriété?

 Dans Immobilier

MaPrimeRénov peut être délivrée aux copropriétés. Mais à condition que les travaux soient pour une rénovation globale.  MaPrimeRénov est un dispositif qui peut être utilisé par les copropriétés. Près de 150000 copropriétés sont des passoires énergétiques, classées F ou G par le DPE. Les syndics ont annoncé la rénovation de 50000 copropriétés d’ici 3 ans. Une véritable performance s’ils y arrivent, étant donné le coût et la durée des travaux des parties communes. Après la déduction des aides (MaPrimeRénov, aides privées, collectivités territoriales), le reste à charge s’élève encore à 40%du montant des travaux. Ces travaux coûtent cher, plusieurs centaines de milliers d’euros, voire un million d’euros pour les grandes copropriétés. Des chiffres qui font hésiter les copropriétaires. En effet, les copropriétaires veulent effectuer ces travaux de rénovation, mais ne veulent pas dépenser autant. Car la rénovation entière de la copropriété (fenêtres, ravalement, chauffage, isolation, étanchéité…) est l’une des deux conditions pour avoir droit à MaPrimeRénov.  Avec l’objectif de réduire les consommations d’énergie de 35%. L’autre condition est qu’au moins 75%des logements de la copropriété doivent être des résidences principales. Si ces deux points sont réunis, une copropriété peut toucher l’aide maximale de 25%du montant des travaux, dans la limite de 3750€ par logement. Une aide complémentaire de 500€ par logement est versée par l’État aux copropriétés classées F ou G. Et 3000€ de plus par logement si la copropriété est considérée comme «fragile», c’est-à-dire si le taux d’impayés est compris entre 15% et 25%.

Articles récents

Laisser un commentaire

Saisissez vos mots-clés et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partager l'article avec votre réseau