Aides à la rénovation énergétique : 7 % du parc immobilier en a profité en 2019

 Dans Non classé

Les premiers chiffres de l’Observatoire national de la rénovation énergétique (2019), ont été publiés. Ce sont donc environ 2,1 millions de logements (maisons, logements en immeubles collectifs) qui ont été rénovés. Un chiffre élevé, certes, mais la qualité des rénovations pourrait être remise en cause.

Ces chiffres, communiqués sur la base de l’enquête Tremi (ministère de la Transition écologique) et des aides versées par l’État, sont plutôt des indicateurs. Car tout d’abord, ils ne tiennent pas compte des rénovations effectuées sans aides de l’État (notamment dans les copropriétés), un chiffre d’ailleurs inconnu.
Ensuite, le terme « rénovation énergétique » n’ayant pas été défini, il est difficile de repérer les logements ayant bénéficié de travaux de rénovation qui auraient abouti à une amélioration de leur performance énergétique. En clair, sur 3,1 millions de maisons qui ont subi des travaux de rénovation potentiellement énergétiques, ce sont 2,3 millions de ces chantiers qui ont réellement conduit à des améliorations de performance énergétique.
Pour finir, le rapport indique les postes de rénovation qui ont été privilégiés, soit l’isolation des murs, toitures et planchers (en tête), puis le changement des systèmes de chauffage et des menuiseries. Seulement, si l’on considère uniquement les performances énergétiques, le chauffage et l’eau chaude représentent 60 %, alors que l’isolation, seulement 36 % (et 4 % pour les menuiseries).

Articles récents

Laisser un commentaire

Saisissez vos mots-clés et appuyez sur la touche Entrée pour rechercher

Pin It on Pinterest

Share This

Partager

Partager l'article avec votre réseau